Changer son salaire dans les meilleures conditions !

Changer son salaire dans les meilleures conditions !

Pour un travailleur frontalier, le cours euro/franc suisse joue un rôle déterminant quand au choix de travailler en Suisse ( sinon pourquoi travailler 42h au lieu de 35h, 5 semaines de congés, pas de RTT ni de comité d’entreprise, sans compter un âge de départ en retraite à 65 ans ?). Malheureusement, la tendance du cours de change s’est inversée depuis quelques semaines, haltérant le pouvoir d’achat des frontaliers.salairechanger.png

Le franc suisse c’est fort !


Historiquement le franc suisse est une monnaie forte et même si le secret bancaire s’est envolé en fumée, la stabilité politique et la situation des finances sont des gages de sécurité pour les investisseurs. Les événements des dernières années l’ont encore montré, le franc suisse grimpe quand le monde va mal. La situation économique mondiale, et plus particulièrement l’Europe, évoluant positivement, le CHF “plombé” par ses taux d’intérêts négatifs, perd de son attractivité et baisse par rapport à l’euro. Il faut se rendre à l’évidence, nous avons changé de période et celle que nous avons entamé devrait voir le franc suisse revenir vers un niveau moins élevé par rapport à l’euro. La conséquence pour les travailleurs frontaliers, est une baisse du pouvoir d’achat. Dans ce contexte, il devient donc important aux conditions de son change euro/chf.

 

Il faudra choisir le bon moment pour faire son change

Si de nombreuses possibilités s’offrent maintenant aux frontaliers pour rapatrier leur salaire, ( virements interbancaires, prélèvements automatiques de la banque de française sont (souvent) pratiques mais peu performants en terme de conditions de change et surtout sans beaucoup de transparence. Le change “billet” effectué dans un bureau de change (Migros, BNC….) demeure prisé par les frontaliers. Chronophage et peu sécurisant, il est pourtant une des rares alternatives qui permet de changer ses francs suisses en euros à cours connu ! Dans un contexte de volatilité retrouvée du cours euro/chf, cela devient un sacré avantage. Fini l’époque du taux de change euro/chf à 1,05, à l’avenir il faudra suivre attentivement les tendances afin de sauvegarder son pouvoir d’achat.

 

Du nouveau pour votre change !

Dans ces conditions, nous sommes en train de travailler sur la mise en place d’une nouvelle solution qui permettra au frontalier de pouvoir fixer son taux de change en temps réel avec des conditions compétitives, passer un ordre à un cours choisi,  bloquer un taux de change sur plusieurs mois avec une accompagnement personnalisé. 

 

{{cta(‘ae2a0a80-24ee-4025-a2b7-60b011b96ad6’)}}

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.