13/04/2021 – Le franc suisse au plus haut depuis 1 mois face à l’euro

13/04/2021 – Le franc suisse au plus haut depuis 1 mois face à l’euro

Bien parti depuis début Mars pour envisager un retour solide au-dessus de 1,11, le cours EURO/CHF passe sous la barre des 1,10 depuis le début de la semaine. Si l’orientation semble toujours en direction d’un raffermissement de la monnaie unique, l’hypothèse d’une nouvelle poussée du franc existe à nouveau.

Pourquoi le franc suisse monte face à l’euro depuis quelques jours ?

Nous envisageons à ce stade 2 raisons pour expliquer ce mouvement :

  • une prise de bénéfice des investisseurs suite à la hausse rapide du début d’année.
  • des inquiétudes autour de la sortie de crise COVID

Alors que les pays occidentaux ont axé toute leur stratégie de sortie de crise autour des vaccins, l’évolution de l’épidémie dans certains pays à fort taux de vaccination inquiète. Le Chili mais aussi les USA, avec plus d’un tiers de leur population vaccinée constate une forte propagation du virus avec à la clé fermeture de commerces et confinements….Rien de dramatique à ce stade mais de quoi rafraîchir les scénarios d’une sortie de crise rapide et dynamique. 

L’Europe vaccinera à tour de bras 

Faute de livraison de doses, l’Europe a pris du retard dans son programme de vaccination et c’est fort ennuyeux dès lors que la stratégie de sortie de crise du COVID est basée sur l’immunité d’un nombre suffisant de personnes pour empêcher de nouvelles contraintes sanitaires. Cependant, la situation devrait évoluer rapidement avec un approvisionnement de qui passera de 100 Millions à  360 Millions de doses dès le deuxième trimestre. Le retard de vaccination a un impact économique direct sur le reprise. Pour autant que cela permettent de lutter contre tous les variants….

Au niveau politique, il convient de prendre également en compte le prochain départ d’Angela Merkel après 16 ans au pouvoir et l’élection présidentielle en France dans 1 an dont l’issue sera probablement liée à l’appréciation de la gestion de la pandémie. Ce flottement à la tête de l’Europe pourrait amener un peu de faiblesse autour de l’euro.

L’économie Suisse résiste

Bien que moins “perfusée” que les entreprises françaises, les entreprises helvétiques ( hors secteur hôtellerie restauration) semblent avoir mieux résisté, en raison de contraintes sanitaires un peu moins fortes. Les experts prévoient une reprise forte de la croissance dès la levée des mesures sanitaires et la population se montre de plus en plus impatiente de retrouver plus de liberté. 

Plus nous aurons de visibilité sur la sortie de crise du COVID et moins le franc suisse sera recherché. A moins d’une très forte inflation, mais c’est une toute autre histoire…..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.